On jouait déjà avant ta naissance, donc on a raison

La télé nous rend fous : Introduction

Par • le 19/5/2011 • Entre nous

Depuis que j’ai commencé ma série de traductions de documents en langue allemande sur le traitement politico-médiatique du jeu vidéo, je me suis principalement consacré aux articles et interviews provenant de la presse écrite, des actes de conférences et des sites web. Je ne m’étais pas encore occupé de la télévision, alors que certaines émissions ont eu une influence considérable dans le débat sur les « killerspiele ». La principale raison tient dans la difficulté à obtenir des transcriptions de ces émissions. Certaines chaînes de télé en possèdent pour certaines de leurs émissions, et encore, pas de façon permanente (en cas de refonte du site, les archives ne sont pas toujours conservées). Un autre moyen de les obtenir est de demander à une tierce personne de visionner l’émission en entier (via YouTube quand on a de la chance) et de faire la transcription manuellement, à la volée. Ce qui peut se révéler contraignant, même quand les émissions elles-mêmes sont relativement courtes (7 à 10 minutes, en général). Heureusement, grâce au dévouement de certains camarades de Stigma-Videospiele et à quelques recherches fructueuses, j’ai pu me procurer un certain nombre de ces transcriptions. Leur acquisition me permet d’inaugurer une nouvelle série d’articles, assez voisine de « La parole à l’accusation », mais dédiée exclusivement à la petite lucarne, que j’ai décidé d’intituler « La télé nous rend fous » (titre emprunté à un ouvrage collectif paru chez Flammarion en 2005, puis réédité en 2008).

Pourquoi un tel titre ? Pour trois raisons, qui sont autant de sens que l’on peut donner à cette phrase.

La première est en rapport avec les effets scientifiques de la télévision, notamment en ce qui concerne le développement de l’intelligence et l’agressivité. En d’autres termes, la télévision est accusée, pratiquement depuis sa création, d’abêtir le public. Plutôt que de faire un long développement sur le sujet, je vous renvoie à la synthèse la plus complète en français : TV Lobotomie – La vérité scientifique sur les effets de la télévision, de Michel Desmurget (revue de presse sur le site de l’éditeur). Je me contenterai de souligner qu’une grande partie des accusations contre la télévision ont aussi été formulées contre le jeu vidéo… par la télévision.

La deuxième raison est en rapport avec les émotions provoquées par les émissions et reportages télévisés concernant le jeu vidéo. Colère, consternation, indignation, ou au contraire, indifférence. Effectivement, la télé rend « fous » pas mal de joueurs, surtout en Allemagne depuis la tuerie d’Erfurt en 2002.

La troisième raison est celle pour laquelle elle nous rend fous : parce que justement, elle nous fait passer pour des fous. Dit autrement, si de nombreux joueurs sont « fous » de colère contre certaines émissions de télévision, c’est parce que celles-ci les présentent comme des « fous » à lier : tueurs en puissance, psychopathes, asociaux, attardés mentaux, et j’en passe.

Bref, je déclare ouverte cette série de traductions consacrées à la télévision allemande, et plus généralement germanophone, même si je n’ai pas encore à ma disposition de transcriptions d’émissions suisses ou autrichiennes. D’ici quelques mois, « Frontal 21 », « Panorama » et « Hart Aber Fair » ne devraient plus avoir de secrets pour vous. En tout cas, vous aurez une idée de ce que nos voisins ont dû endurer pendant des années.

Tags: , , , , , ,

est

joueur depuis les années 80, et joueur passionné depuis 1990. Ouais, à peu près comme tout le monde ici, quoi. Sauf qu’en plus, il cause. Beaucoup. Mais alors beaucoup. C’est pas sain pour lui qu’il cause autant. Faudrait plutôt qu’il joue.


Email | Tous les posts de

Un commentaire »

  1. Super j’ai hâte d’en savoir plus ce sujet.

    Merci à toi pour tout ce travail.

Ajouter un commentaire