On jouait déjà avant ta naissance, donc on a raison

Genre: Spartiate en short • Editeur: SCE • Date de sortie: 17 mars 2010

Preview: God Of War 3

Par • le 27/2/2010 • PlayStation 3, Preview, Tests & previews

Pif Paf, gros muscles et tatouages greco-goth, cher ami, inutile de lire plus loin si tu as déjà une PS3, tu as sans doute fait 8 fois la démo de 17 minutes de God Of War 3 disponible sur le PS Store, en effet, cette preview s’adresse avant tout à ceux qui n’ont pas encore passé le pas Sony-sex de vivre avec une boîte noire Blu-Ray sous la télé (Bravia, évidemment, mais j’en fais peut-être un peu trop).

Disponible depuis le 25 Février, cette démo est en fait une légère blague pour les fans de Kratos, étant donné qu’il s’agit ni plus ni moins que de celle déjà utilisée à l’E3 2009 ainsi que présentée à la presse il y a quelques semaines de cela, vous ne verrez donc rien de bien nouveau si vous avez maté quelques vidéos par-ci par là et lu quelques previews au passage. Et donc, pendant le start-screen, je me dis, hey, mais Kratos frétille ou c’est moi ?
Cette démo n’est pas sympa avec moi, lags, camera complètement à la ramasse, pas forcément de bonnes conditions pour essayer un jeu aussi attendu, mais tu m’étonnes, s’ils n’ont rien touché depuis l’E3 comme le laisse supposer le titre du fichier que je viens de télécharger et lancer (un bon gros mastodonte de 2.6 Go sur des serveurs surchargés), je suis en train de batifoler sur une version qui date de juin 2009, donc un truc super vieux et qui ne doit en aucun cas représenter le produit fini, du moins je l’espère pour nous.

Malheureusement pour mon petit coté rebelle de bac à sable, je sais que ces méchants RP de Sony sont biens malins, car dès qu’on prend le contrôle de notre spartiate préféré (ou c’est Léonidas ? j’hésite encore, tant de muscles tendus et saillants), c’est comme si on enfilait un bon vieux slip de quand on habitait chez maman, au coton détendu par les 254 machines qu’il a subi et qui sent encore bon le pipi de la veille et de l’avant-veille ; Kratos est bon, Kratos déchire et fait tourner ma tête en même temps que ses lames, Kratos est quand même un peu vieux aussi.
Aaaaah nostalgie, deux ans qu’on l’avait pas tenu entre nos bras, et encore, c’était sur PSP donc ça compte à moitié, on va dire 3 ans depuis God of War 2 sur notre bonne vieille PS2, en 480p ma bonne dame, mieux encore que sur la Wii (they see me trollin’) et Kratos n’a pas changé !! C’est à la fois agréable et … dommage.
Et bien oui, cette caméra fixe, qui tente, je le comprends bien, de nous présenter les décors sous leurs plus beaux atours, et en fait une plaie en 2010 et donne l’impression de ne chercher qu’à vous gâcher la vie continuellement, j’éspère que ça changera, de même, esquiver avec le stick droit après des heures de Bayonetta, c’est comme siroter de l’essence d’une mobylette, ça t’oblige à enlever ton pouce d’un endroit stratégique pour pas que ça te gicle au visage, et non, ce n’est pas bien, c’est même RELOU.

Alors c’est en HD, mais mais mais, oui mais quoi ? Ben c’est joli, mais pas FANTASTIQUE, j’ai des souvenirs de paysages et de scènes carrément bluffantes, et je m’attendais pas à ce que la démo (qui est un produit publicitaire servant avant tout à VENDRE le produit final, n’est-ce pas) nous colle dans les décors les plus banals que tous les God of War précédents nous ont déjà rebattus, une ville en ruine, avec des colonnes cassées et un colosse qui tape dessus, OH WOW IT’S NEW ? I DON’T THINK SO. Heureusement au milieu de tout ça, les mini-bosses débarquent, et là tu te rappelles d’un coup pourquoi God of War a inspiré une tonne de jeu (Dante’s Inferno anyone ?), pourquoi tu as aimé y jouer et y rejouer : tu as beau taper des tonnes de mobs, tu ne vis que pour ces mini-bosses, parfois difficiles, mais toujours magnifiques, sachant que tu vas terminer par en arracher un bout pour t’en servir pour le dépecer avec, ET C’EST BEAU, TU VERSES UNE LARME. DE SANG.

Dès que j’ai vu débarquer la Griffon Manticore, j’ai su que j’étais piégé, le jeu avait repris ses droits sur moi, je voulais en voir plus, et ne comprenant rien à ce qui se passait ni à comment me servir de l’arme secondaire, j’ai pensé à l’énorme histoire gavée de mythologie qui va forcément tomber avec, et l’envie d’explorer toutes les contrées, de rencontrer toutes ces créatures mythiques, et de les écraser, éventrer, démembrer … et ÉNUCLÉER UN CYCLOPE, C’EST MON KIFF TKT.
Cette démo est naze et ne vous fera que rager de ne pas pouvoir jouer au vrai jeu, en entier, avec sa phase d’évolution normale, où on découvre arme par arme, élément par élément, de manière bien classique comment maîtriser Kratos, et où chaque nouveau niveau est un plaisir à découvrir, à parcourir et à terminer, et ce malgré j’en ai bien peur, un gameplay un peu vieillissant, agrémenté par quelques petites nouveautés pas bien folichonnes. En même temps, toutes ces heures déjà passées sur les précédents volets ne seront pas perdues, les anciens combos ont l’air de fonctionner à merveille.
Mais désolé pour votre portefeuille, je pense que résister à l’achat de God of War 3 vous sera impossible, c’est trop dur, Kratos, c’est pire que Lady Gaga, il vendrait des chips que j’en achèterais, et en même temps, je pense pas trop m’avancer en disant qu’il sera techniquement bien meilleur que cette inferior version d’il y a 6 mois que je viens d’essayer.
Oh ben tiens, des ailes ? OUH YEAH !

God of War 3 sera dispo en version Collector avec des cartes pour échanger à la récré, en version ultimate trilogie retropédalage, que tu vois j’ai bien envie de me payer en fait, et pour kwyxz, en bundle avec une PS3 que t’as un lecteur Blu Ray c’est trop bien lol alors que la Wii elle lit même pas les DVD.

Tags: , , ,

est

joueur depuis 1987. Joueur Hardcore Casual, même s’il passe des jours entiers de sa vie à jouer, il n’a jamais dépassé le niveau de votre petit cousin. Après avoir participé à l’émergence des LAN et du multijoueur avant les années 2000 et Counter-Strike, il ne jure plus que par les jeux solos, surtout les FPS.


Email | Tous les posts de

9 commentaires »

  1. <3

  2. tatouages greco-goth > lol.
    (oui j’ai lu la suite, ça va oh !)

  3. Et ben alors Trem, on ne connait pas ses classiques !? Ce n’est pas un griffon, mais une manticore. Bon, ça n’a rien d’antique puisque ça fait partie du bestiaire médiéval, mais on ne va pas chipoter davantage…

  4. En effet c’est clair que j’ai desuite pensé « OMG UN GRIFFOUNE ! » alors qu’un simple googlimage m’aurait démontré le contraire, mais j’aurais jamais retrouvé le Manticore, merci d’avoir corrigé, et je l’ai aussi fait dans le post.

  5. I LUB TIS TEST. <3

  6. Désolé de faire le lourdingue de service, mais… Manticore c’est une fille (donc « la »). ;)

  7. pas de problème merci pour les corrections, n’hésitez pas, j’ai tendance à être nul en finitions.

  8. Tsss … Griffon my ASS !
    Trop de Compagnie Noire dans vos urines Môssieur Trem_r !
    Vous me ferez 2 heures de D&D, basic set, matin et soir, tout devrait rentrer dans l’ordre.

    (et encore, la Manticore, c’est avec une tronche humaine je crois)

  9. Ouais, et en signe de contrition, vous lirez à voix haute dix pages du bréviaire (Dungeons and Dragons Monster Manual – édition 1977) avant le coucher.

    @Jaded: La version avec tête humaine date de l’antiquité et vient du monde perse ; celle qui est montrée dans le jeu est plus tardive (moyen-âge).

Ajouter un commentaire