On jouait déjà avant ta naissance, donc on a raison

Genre: Beat'em-up • Editeur: Eidos Interactive • Date de sortie: 24 aout 2008

Preview: Batman: Arkham Asylum

Par • le 24/8/2009 • À la une, PC, PlayStation 3, Preview, Tests & previews, Xbox 360

C’est un fait: les jeux vidéo basés sur des comics de super-héros sont généralement d’immondes croutes. Pourtant un personnage a jusqu’ici été relativement épargné, le seul, le grand, l’unique, la chauve-souris-homme, le chevalier noir, Batman. Des fabuleux épisodes NES et Game Boy aux honnêtes Batman Vengeance et Batman Begins sur PS2, Xbox et Gamecube, le personnage de Bob Kane n’a jamais subi l’affront d’étrons comme Superman 64, pour ne citer que lui.

Bon pour l’asile

arkham_asylum_preview01

La séquence d’introduction du jeu, entièrement en 3D temps réel, présente les grandes lignes du scénario. Batman raccompagne le Joker à l’asile de fous d’Arkham, et alors que celui-ci est placé sous haute surveillance, l’escorte jusqu’à sa cellule. Ces précautions seront malheureusement insuffisantes puisque le Joker, qui depuis des semaines à fait s’introduire ses complices en tant que patients, déjoue la sécurité et expose son plan machiavélique: faire de l’asile d’Arkham le tombeau de son ennemi juré.

La prise en main du titre est très rapide, un tutoriel bien fichu permettant d’appréhender les différents mouvements possibles. Très rapidement, on exécute des combos dévastateurs et on se déplace sans difficulté dans des environnements superbement modélisés. Les vingt minutes de gameplay accessibles pour cette preview n’ont pas permis de voir autre chose que l’intérieur de l’asile et ses murs métalliques et froids, mais aux dernières nouvelles des niveaux entiers se dérouleront au sein d’un environnement un peu plus verdoyant. Pour défaire ses ennemis, Batman dispose bien évidemment de ses poings et pieds mais également des célèbres Batarangs qu’il ne faudra pas hésiter à envoyer dans les genoux des malfrats histoire de pouvoir plus facilement les ratatiner.

Nom de Zeus !

arkham_asylum_preview02

Question bestiaire, outre les tarés faisant office d’hommes de main du Joker, Eidos promet une galerie de boss tous tirés de la mythologie Batmanesque: Zsasz, Poison Ivy, Harley Quinn, Bane et autres Killer Croc seront donc au programme. Et comme Batman ce ne sont pas uniquement des poings mais aussi une tête, il devra mener l’enquète afin de retrouver la trace de certains protagonistes. Rien de bien sorcier qu’on se rassure, on est quand même pas dans Professor Layton non plus, la plupart du temps ces phases consisteront simplement à activer un mode de visée ressemblant plus ou moins à de l’infrarouge et indiquant l’emplacement des ennemis, des différents indices, des points auxquels le grappin peut s’accrocher, etc.

Le maniement de Batman est nerveux et répond bien, l’ambiance est très réussie: le Joker invective Batman durant l’avancée de ce dernier et il est, comme dans la série animée, doublé en VF par Pierre Hatet dont la voix intemporelle était aussi celle de Doc Emmett Brown dans la trilogie Back to the Future. Ajoutez à celà une réalisation plus que correcte et une animation sans faille et vous obtenez un titre qui devrait sans difficultés passer l’épreuve du test d’ici quelques semaines, le temps d’en explorer les moindres recoins.

est

joueur depuis 1985. Multiplateformes, multigenres, souvent exigeant, parfois tatillon, mais jamais blasé.


Email | Tous les posts de

3 commentaires »

  1. Alors il confirme ce que disait certains sur FN Lutte, une bonne adaptation d’un comic, ca ferait du bien, on avait plus eu ca depuis Spiderman.

  2. « ces phases consisteront simplement à activer un mode de visée ressemblant plus ou moins à de l’infrarouge et indiquant l’emplacement des ennemis »
    Ca promet de grand moment de wtf pour le sticktard que je suis vs la maniabilité clavier souris.
    Et +1 pour le batman gameboy et NES @ spam de batboomerang

  3. bon … 2 fois que je me tape la démo ; 20 minutes au taquet, visuellement bluffant, bonne ambiance, bonne zic, idem pour la jouabilité, pas l’impression d’avoir seulement 3 coups possibles dans la besace et une énorme envie de faire la suite : F*cking f*ck, si le jeu complet et de cette facture, il va me le falloir rapido !! Dans ce genre, la dernière fois que j’ai manifesté autant d’enthousiasme fût après le premier chapitre de Resident Evil 4 sur GameCube, c’est pas trop tôt !


    mitch, qui va devoir trouver une terrain de négociation avec le chef et son futur lieutenant :)

Ajouter un commentaire